Historique

En 1997, à la demande de jeunes graffiteurs qui veulent se réunir et s’organiser, un local est aménagé sur la rue Ste-Catherine dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Les jeunes Montréalais, peu importe leurs origines socioculturelles, ont désormais une place pour «graffer» en toute légalité. Le local est aussi mis à la disposition d’autres artistes, des «breakers» et des «rappers» par exemple qui profitent d’un espace gratuit pour perfectionner leur art de la danse et du rap.

Pour investir les jeunes dans une action créatrive, le Café-Graffiti devient rapidement une galerie et un gérant d’artiste permettant de soutenir le jeune dans une démarche artistique, lui offrant des occasions d’expérimenter son art et de montrer son talent à un public de plus en plus large. Les jeunes deviennent des artistes rémunérés pour leur travail. Certains retourneront à l’école pour reprendre un cheminement conventionnel, d’autres créeront à leur compte une petite entreprise. Pour certains, ils deviendront des artistes professionnels, des animateurs pour les plus jeunes, des exemples positifs pour des jeunes marginalisés qui ont un cheminement différent.

Le Café-Graffiti devient une nouvelle famille sociale qui accueille les jeunes cherchant à se bâtir une nouvelle identité qui correspond à leurs talents et leurs ambitions.

Le Café-Graffiti, c’est aussi de grandes réalisations

Le Café-Graffiti est devenu une référence internationale pour la culture Hip Hop à Montréal. Des jeunes d’un peu partout contactent le Café-Graffiti pour rencontrer nos artistes. Nous les accueillons pendant leur séjour au Canada. Plusieurs de nos jeunes ont créé des projets d’échange, notamment au Brésil et en France où ils ont représenté le Québec lors de compétitions internationales de graffiti, de breakdance et de rap.

Aujourd’hui, le Café-Graffiti est devenu un chef de file en production de murales graffiti et de réalisations d’événements Hip Hop. Plusieurs entreprises font maintenant confiance aux artistes du Café-Graffiti pour réaliser des décors et répondre à leurs besoins publicitaires.

Un lieu créatif reconnu par ses pairs et son milieu

Les événements créés en plein cœur du centre-ville de Montréal auront permis de démocratiser la culture Hip Hop et de la rendre accessible à un public de plus en plus large. Ces artisans, des jeunes qui fréquentent le Café-Graffiti, tirent une très grande reconnaissance de cette démocratisation; leur art est enfin reconnu et leur travail récompensé.

Les médias, les organismes jeunesses, les municipalités et les écoles font appel régulièrement au Café-Graffiti pour bénéficier de son expertise et de sa relation privilégiée avec les artisans de la culture Hip Hop pour créer des projets spécifiques répondant à leurs besoins.

Les moyens pour réaliser la mission du Café-Graffiti

Le Café-Graffiti prend avantage des différents services offerts par le magazine Reflet de Société . Les abonnements au magazine Reflet de Société ainsi que les diverses activités de l’organisme financent l’existence du Café-Graffiti, fournissent l’intervention psychosociale individuelle et de groupe. Les Éditions TNT offrent la possibilité d’éditer les créations des jeunes qui fréquentent le Café.


Réservez votre Sac à Surprises!

Merci de visiter notre Boutique équitable

Paramètres de Confidentialité
Nom Activé
Technical Cookies
In order to use this website we use the following technically required cookies: wordpress_test_cookie.
Cookies
Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience sur le site.
Google Analytics
We track anonymized user information to improve our website.
x

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

X